Peau mixte, grasse, à imperfections

 Peau à imperfections

Peau à imperfections

Brillance, rougeurs, pores dilatés, boutons… Le tout bien sûr, sur un teint blêmi par l’hiver… Ce n’est vraiment pas la joie. Débarrasser sa peau de toutes ces imperfections, c’est la purifier, la réguler, l’assainir, l’unifier, l’hydrater, à grand renfort de produits 100% adaptés.

Les imperfections de la peau

 

Gels nettoyants et purifiants, lotions assainissantes, eaux apaisantes, masques désincrustants, soins séborégulateurs, fluides hydratants matifiants… Pas facile de savoir où donner du flacon quand on veut faire la peau à ses imperfections ! Il faut dire, entre les points noirs et les boutons blancs, les rougeurs diffuses et les petites plaques roses et rugueuses, les pores dilatés et la zone médiane brillante, l’épiderme saute sur toutes les occasions du quotidien pour nous en faire voir de toutes les couleurs. Trop-plein de sébum, mauvaise hydratation, manque d’hygiène, maquillage inadapté, caprice hormonal, stress, fatigue, tabac…

Les raisons des imperfections sont nombreuses et ne se traitent pas toutes de la même façon selon leur degré d’intensité ou leur récurrence. Si 100 % des femmes rêvent d’un teint lumineux et unifié à souhait, près de la moitié d’entre elles se plaignent de problèmes cutanés.

On assainit le terrain

 

Vous l’ignorez sûrement, mais la peau du visage contient plus de 90 000 glandes sébacées et ce, qu’elle soit grasse, sèche ou mixte. Placées à deux millimètres sous la surface de l’épiderme, ces micro-usines à sébum représentent autant d’imperfections potentielles.

Normal : ultrasensibles au stress, à la fatigue, au tabac, aux impuretés, aux fluctuations hormonales… elles réagissent de l’intérieur et ça se voit à l’extérieur.

La peau brille quand elles s’emballent, des comédons (points noirs) apparaissent quand elles se bouchent, des boutons rouges pointent quand elles s’enflamment… Bref, mieux vaut veiller à calmer cette armée de glandes sébacées quand on veut éviter les dégâts. Le b.a.ba des gestes qui sauvent est un nettoyage scrupuleux de la peau le matin et le soir. Il ne s’agit pas là de la décaper pour la sécher ou l’irriter davantage, mais de la débarrasser de toutes les bactéries qui peuvent enflammer ou obstruer sa surface.

On optera donc ici pour des lotions purifiantes, spécialement conçues pour les peaux grasses, ou à tendance acnéiques. Enrichis d’agents adoucissants et antibactériens, ces produits assainissent l’épiderme tout en douceur. Ils contribuent ainsi à prévenir l’apparition des imperfections.

On purifie régulièrement sa peau

 

À savoir : les masques contiennent des argiles absorbantes. Pour parfaire ces soins hebdomadaires, il existe des gommages quotidiens dont les microparticules affinent les pores et lissent le teint sans dessécher la peau.

Nettoyer la peau matin et soir avec une lotion, c’est bien, mais malheureusement insuffisant pour faire disparaître boutons et points noirs. Comprenez par là qu’il faut également la purifier en profondeur ; aller déloger les impuretés qui se sont incrustées dans les pores malgré vos efforts et votre vigilance.

En effet, véritables portes ouvertes sur les bactéries, les pores dilatés sont les ennemis à combattre.

Quels sont les différents types d'imperfections cutanées ?

Plusieurs types de lésions sont présents dans l’acné, souvent sur un fond de séborrhée augmentée (ou hyperséborrhée) :

  • Les lésions rétentionnelles : 

    - Les comédons fermés ou microkystes,
    - Les comédons ouverts ou « points noirs »,
    - Parfois des kystes de plus grande taille (plus de 5 millimètres), les macrokystes.

  • Les lésions inflammatoires :

    - Les éléments enflammés : papules, pustules, nodules qui résultent de l’inflammation des lésions   rétentionnelles citées plus haut.

  • Des cicatrices de lésions éventuellement :

    - Des taches hyper pigmentées secondaires à l’inflammation sur les peaux mates ou mates ou noires.

L’atteinte dure plusieurs années, avec des poussées inflammatoires, tant que persistent les éléments rétentionnels (les comédons).

Acné : on traite au quotidien

 

L’acné n’est malheureusement pas l’apanage des adolescents. En effet, 54 % des femmes entre 25 et 58 ans souffrent de la présence de boutons sur le visage (joues, menton) et parfois même sur le décolleté. D’intensité variable selon les périodes de stress, de fatigue, de cycle menstruel… les poussées d’acné sont dues à une hyper séborrhée (trop grande production de sébum) ou à une bactérie, le Proponibactérium acnes, qui profite de l’excès de sébum pour déclencher une infection. Y remédier, c’est faire appel aux soins quotidiens, crèmes, lotion, masques, gommage.

Qu’on se le dise : un bouton noir, rouge ou blanc, ne se perce surtout pas à coups d’ongles ! Si l’envie vous démange d’enlever vos comédons, placez votre visage quelques minutes au-dessus d’une bassine d’eau chaude. Sous l’effet de la vapeur, les pores se dilatent. Ainsi nettement facilitée, l’extraction se fait par simple pression sur le point noir à l’aide d’un mouchoir en papier.

Il est vrai qu’un maquillage de mauvaise qualité ou périmé peut transformer votre visage en mercerie. Pour éviter d’aggraver ce désastre à grand renfort d’épaisses couches de fond de teint, optez pour des soins couvrants hypoallergéniques et non comédogènes. Ils uniformisent et matifient le teint tout en hydratant la peau.

Arrêtez de croire que les UV guérissent l’acné ! Certes, le soleil améliore les boutons rouges, mais très temporairement. Le pire, c’est qu’il provoque en même temps un épaississement de la peau et l’apparition de micro comédons, ce qui déclenche une poussée d'acné trois semaines après l'exposition.

Hygiène

Veillez à utiliser des produits nettoyants non agressifs qui ne décapent pas la peau et n'altèrent pas les lipides du film hydrolipidique et de la couche cornée. Vous pouvez faire des gommages, seulement si vous ne suivez pas de traitement médical associé qui provoque déjà, généralement, une exfoliation de la peau. Les eaux micellaires, lotion,  conviennent très bien pour l'hygiène des peaux grasses. Le démaquillage ou nettoyage de la peau le soir est essentiel, même si vous ne vous maquillez pas, pour éliminer les salissures, particules polluantes et autres résidus en tout genre qui se déposent sur la peau au cours de la journée.

 

Vous rencontrez des problèmes de peau mixte, grasse, à imperfections, vous ne savez plus comment agir? Contactez nous, pour un diagnostic beauté.

www.chantilly-by-jls.com

Votre beauté sans modération...